FRATERNITÉ MARIALE MONTFORTAINE

La Fraternité mariale montfortaine (F.M.M.) 
rassemble les personnes qui ont fait
leur consécration  à Jésus par Marie 
à la suite et dans l'esprit de
saint Louis-Marie de Montfort
et qui
veulent vivre un lien de spiritualité 
avec les Missionnaires montfortains.

Pour se préparer à cette consécration
ou pour tout renseignement
concernant la Fraternité,
vous pouvez vous adresser à:

P.Pierre GROSPERRIN
52 rue Beaunier – 75014 PARIS –
tél : 01 40 44 69 04

>>>>> Contact <<<<<

Octobre 2017

Le CHAPELET de la DAME de MASSABIELLE

P. Pierre GROSPERRIN

Une réponse du Père Cabes,  recteur des Sanctuaires, sur le thème de Lourdes 2018, coïncide avec ce début d’octobre, mois du Rosaire. Voilà qui nous rappelle ce que St Louis-Marie,  le  ‘Père au grand chapelet’ faisait chanter aux foules de ses missions : « Par l’Ave Maria toute grâce nous viendra ! » Autre témoignage parmi tant d’autres, celui  de Bernadette à  la 1ère Apparition. C’est son premier contact avec ‘Aquéro’= Cela‘ qu’elle saura nommer plus tard : ’la Dame’.
Au moment où elle se déchaussait pour traverser le ruisselet à la recherche de bois mort dans la ’ tutte aux cochons’: la grotte de Massabielle, un coup de vent lui fit lever la tête pour finir par apercevoir dans le creux du rocher une silhouette lumineuse :  

Mais que pouvait bien faire cette Dame de son grand chapelet ?

Sans se poser la question, Bernadette nous dit son réflexe : « Je mis la main à la poche, j’y trouvai le chapelet. Je voulais faire le signe de croix…Je ne pus porter la main au front. Elle m’est tombée. Le saisis-sement s’empara plus fort de moi, ma main tremblait… La vision fit le signe de la croix. Alors j’essayai une seconde fois. Et je pus… Je me mis à genoux, et je dis mon chapelet en présence de cette belle dame. La vision faisait courir les grains du sien, mais elle ne remuait pas les lèvres.»

Bernadette qui répétait dans son patois :  
«Priez pour nous pauvres pé-cheurs», se re-trouvait accom-pagnée par Celle qui se nommera l’IMMACULEE CONCEPTION.
Ensemble, cha-cune à leur ni-veau,  elles in-tercédaient au-près de notre Père céleste et de son Fils, pour nous tous pau-vres pécheurs.
Dans son  ‘Se-cret Admirable du Très Saint Rosaire’ Montfort nous découvre un trésor : la foi qui nous achemine aux richesses du Rosaire : « La foi est la seule clef qui nous fait entrer dans tous les mystères de Jésus et de Marie renfermés au saint Rosaire…Il faut que cette foi  soit vive et animée par la charité » (n° 35). Et le Père Cabes de nous proposer un acte d’offrande : « pour entrer avec Bernadette dans la lumière de la rencontre avec Celle qui apparaît au creux du rocher, dans le trou noir de nos vies, au fond de nos impasses…Elle nous sourit et nous fait signe d’avancer. Mais toujours sous le signe de la Croix. »

A travers nos obscurités, le Christ Lumière du monde nous enrichit de la clarté de ses mystères.  Rejoignant ainsi  Bernadette nous avancerons  vers la Dame du Rocher pour lui confier notre Consécration !